Google

La tour du magicien

Particulièrement fan de la B.D. de Vicente Segrelles, "Le Mercenaire" j'ai voulu essayer de recréer la tour du magicien. Elle est à une échelle différente de mon habitude, à savoir celle de Warmaster.

Des débuts difficiles

Au début, il faut reconnaître que c'était plutôt moche... mais ça a le mérite de vous montrer que les choses se font par étapes et qu'il ne faut pas désespérer.

J'ai d'abord beaucoup observé l'illustration qui allait me servir de modèle et j'ai essayé d'imaginer un bâtiment en trois dimensions.
Le bâtiment, posé sur un promontoire rocheux, surplombe légèrement le désert. Cette forteresse se compose de trois tours juxtaposées en une sorte de donjon et séparée par un large fossé. De l'autre côté se trouve une tour défendant l'entrée. Une rampe donne accès à l'ensemble. Deux ponts levis permettent l'accès au donjon principal.

Au lieu de travailler avec du carton plume, j'ai tenté de concevoir les bâtiments en polystyrène extrudé. Seule la tour isolée est en carton plume. Ce n'étais d'ailleurs pas un très bonne idée, pour une question d'homogénéité.


A force de patience et de tâtonnements, l'ensemble prend forme.

Le socle est une planchette de contre plaqué.
Les rochers et les tours sont en polystyrène consolidé et texturé par de l'enduit.

Les dômes

Une des difficultés technique réside dans la réalisation des dômes, mais j'avais déjà été confronté à ce genre de problème pour ma citadelle Elfe. J'ai donc employé une méthode comparable: j'ai planté un cure-dents au centre de la tour, à son sommet. Autour de cet axe j'ai disposé des gabarits en carton ayant la forme de la coupole. Une fois ces rayons bien collés, j'ai rempli avec de l'enduit, puis poncé. C'est un gros travail, mais ça marche.

Depuis j'ai nettement amélioré cette méthode pour un décor qui est finalement un mix de la citadelle Elfe et de cette tour dans le désert: la citadelle des elfes du désert.

Rectification de la rampe d'accès et soclage

L'angle de la rampe d'accès ne me plaisait pas je l'ai donc modifié avec des chutes de polystyrène extrudé.

J'ai soclé avec du flocage sable de Games Workshop.

Sur une sous-couche noire, un brossage métallique commence à donner vie aux dômes.

L'ajout de quelques fenêtres donne une meilleure idée de l'échelle du bâtiment. Pour placer ces fenêtres, il m'a fallu déterminer à quelle hauteur se trouvaient les étages. Je les ai découpées dans la masse au X-Acto, puis j'ai peint le fond en noir.

Aire d'atterrissage pour dragon volant

Après peinture dans les tons marrons, la roche prend vie.

On voit ici la construction de l'aire d'aterrissage pour dragon, qui est sensée être sculptée à même la roche. Quelques bandes cartonnées viennent donner du relief.

J'ai ensuite appliqué un lavis de peinture marron sur les tours pour leur donner un aspect plus naturel.

Voir aussi la section décors égyptiens.

Voir aussi la section faire des arbres (et des palmiers).

 

  Décor réalisé entre 2002 et 2004